Les Tristes Clones

Lieu d'expréssion de passions, dIdées, d’Impressions et de Pensées Libres. Philosophie, science, religion, métaphysique et physique, arts, sociologie, économie.S'exprimer, partager ses réflexions, et non ses réactions épidermiques
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Partenaires

créer un forum

      


Partagez | 
 

 Les attaques contre la langue, arme de destruction et de destructuration des peuples.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
TristeClown
Admin
avatar

Gémeaux Dragon Messages : 130
Date d'inscription : 28/06/2011
Age : 41
Localisation : Dans ses reves...

22032014
MessageLes attaques contre la langue, arme de destruction et de destructuration des peuples.

Chaque chose a un nom et un mot s'associe a un sens. Les mots portent un sens premier, sens propre, et peuvent être associés à d'autres mots pour affiner le concept ou la chose qu'ils évoquent.

En Français chaque mot as un sens précis et clair, ce qui lui permit d’être la langue des traités internationaux pendant de nombreuses années.
La construction des mots et la création des nouveaux mots étaient réservés à l’élite de la société qui était principalement face à de nouvelles choses à nommer. La structure des mots était prise dans les langues mortes, principalement latine et grecque, langues pratiquées par ces catégories supérieures. La grande majorité des mots français ont cette structure.

Actuellement, les population françaises ont de vague notions en anglais, espagnol, allemand et arabe mais rarement en latin et grec. Les nouveautés et les innovations sont par contre nombreuses mais dorénavant ce besoin de mots pour décrire arrive par en bas, et les nouveaux mots qui rentrent dans le « dictionnaire » sont donc formé en partant des bases linguistique des créateurs, très éloigné de notre schéma greco latin traditionnel. La structure et la méthode de construction des mots change. La structure globale de la langue perd petit a petit sa cohérence globale, elle altère ses fondements.


De plus, le sens des mots est altéré lui aussi et certains concepts disparaissent par l'amalgame des mots les uns avec les autres. Un exemple frappant est l'anarchie qui décrit une société paisible et organisée efficacement autour de l'idée de l'acceptation des nécessité sans chefs formels, que l'on as amalgamé avec l'anomie qui est une situation de désordre global. Le concept réel que définissait le mot « anarchie » as disparu en même temps que ce mot était amalgamé au concept d'anomie. La réduction du champ lexical entraîne la réduction des concepts maîtrisés. Acquérir des concepts c'est construire son cadre de réflexion, le vocabulaire adapté et commun est nécessaire aux échanges positifs. Une fois l'amalgame bien implanté, les gardiens du sens des mots modifient leur définitions dans le dictionnaire pour valider l'utilisation actuelle du mot et le concept disparaît dans les abîmes...


Le sens des mots est défini par leur racine et leur construction. L'ensemble des mots d'une langue et leur syntaxe structurent le mode de pensée des individus qui les maîtrisent. Le français tient sa force de sa pertinence et sa structuration, qui s'érode petit a petit....
En complément de l'importance de la syntaxe et de la structure des mots, il faut noter le nombre de temps de la langue française, très importants, malgré un manque peu connu d'un temps hébreu qui n'as pas son équivalent en français et qui pourrait être comprit comme un temps de l’éternité. Pour donner un exemple de ce temps avec le verbe être : Il « était/est/seras »


Il est intéressant de noter que les élites actuelles maîtrisent majoritairement un français très châtié, malgré la complexité de cette langue. A mettre en parallèle avec la mise en place d'un anglais très médiocre et de plus en plus central au niveau mondial pour les traités et échanges.


Rappels :

La syntaxe est, à l'origine, la branche de la linguistique qui étudie la façon dont les mots se combinent pour former des phrases ou des énoncés dans une langue.
On distingue la syntaxe qui concerne les expressions [les mots], de la sémantique qui concerne ce qui est visé par les expressions [le sens, la signification/les choses].


_________________
Nous vivons une époque fascinante, de là à dire qu'elle est belle ou saine, il y as un gouffre dont je ne m'approcherais pas.
Revenir en haut Aller en bas
http://tristesclones.forumgratuit.org

 Sujets similaires

-
» À PROPOS DES ATTAQUES CONTRE BENOIT XVI ...
» la blonde : une arme de destruction massive !
» Nouvelle attaque contre le Saint-Père...
» Y a t-il une croix sur la cotte d'arme?
» APHG : Le projet de réforme Peillon est "une attaque inqualifiable contre les professeurs du second degré et des classes préparatoires".
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Les attaques contre la langue, arme de destruction et de destructuration des peuples. :: Commentaires

Aucun commentaire.
 

Les attaques contre la langue, arme de destruction et de destructuration des peuples.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Tristes Clones :: Le Billet d'humeur-
Sauter vers: