Les Tristes Clones

Lieu d'expréssion de passions, dIdées, d’Impressions et de Pensées Libres. Philosophie, science, religion, métaphysique et physique, arts, sociologie, économie.S'exprimer, partager ses réflexions, et non ses réactions épidermiques
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Partenaires

créer un forum

      


Partagez | 
 

 Documentations diverses sur les microsphérules.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
TristeClown
Admin
avatar

Gémeaux Dragon Messages : 130
Date d'inscription : 28/06/2011
Age : 41
Localisation : Dans ses reves...

MessageSujet: Documentations diverses sur les microsphérules.   Mar 19 Juil - 3:18

Les micrométéorites : des neiges antarctiques à la formation du système solaire
Cécile Engrand
CSNSM
CNRS - Univ. Paris Sud
Bâtiment 104, Orsay Campus
(Cecile.Engrand@csnsm.in2p3.fr)
http://www.sciences.u-psud.fr/modules/resources/download/ufrsciences/actus/pdf/Engrand_Orsay_Mars08.pdf
ainsi que :
http://www.ganil-spiral2.eu/leganil/actualites/documents/fetescience2007_micrometeorites.pdf

Citation :
Extrait :
Conclusions
• Une nouvelle collection de MMs : les MMs Concordia, très
bien préservées de l’altération terrestre
– ~ 2000 particules conservées au CSNSM (600 classifiées)
• La matière interplanétaire est principalement de type
« chondrite carbonée »
• Il existe un continuum entre la matière astéroïdale et
cométaire : Wild 2 (Mission Stardust) compatible en général
avec une matière “solaire normale”
• La collection de micrométéorites Concordia contient des
échantillons cométaires (mal identifiés) mieux préservés que
ceux de Stardust
• La nébuleuse solaire primitive était bien mélangée, très tôt.
Support aux modèles de type “X-wind” (Shu et al., …)
• Les MMs auraient pu jouer un rôle dans l’apparition de la vie
(et de l’eau) sur Terre

Citation :
Premier Constat :
• Les micrométéorites forment une population
relativement homogène…
• Elles montrent des similarités uniquement avec
les météorites les plus primitives (chondrites
carbonées) : < 2% des chutes de météorites
• Micrométéorites probablement plus
représentatives du milieu interplanétaire que les
météorites
-La matière interplanétaire est principalement de
type « chondrite carbonée » ?
-Continuum astéroïde-comète ?



Présence de sphérules cosmiques ferro-nickelifères à platinoïdes dans un encroûtement polymétallique sous-marin de Tuamotu (Polynésie française)
Commandable sur : http://cat.inist.fr/?aModele=afficheN&cpsidt=8259469
Citation :

Titre du document:
Présence de sphérules cosmiques ferro-nickelifères à platinoïdes dans un encroûtement polymétallique sous-marin de Tuamotu (Polynésie française)
Auteur: KOSAKEVITCH A. (1) ;
Affiliation(s) du ou des auteurs
(1) BRGM, Orléans 45060, FRANCE
Revue / Journal Title
Comptes rendus de l'Académie des sciences. Série 2, Mécanique, Physique, Chimie, Sciences de l'univers, Sciences de la Terre ISSN 0764-4450 CODEN CRAMED
Source
1987, vol. 305, no2, pp. 105-108 (9 ref.)
Langue : Français
Revue : Multilingue
Editeur
Gauthier-Villars, Paris, FRANCE (1984-1993) (Revue)

Les essaims météoritiques :
Un nouvel essaim découvert le 10 juillet2011 par une camera du SETI, première fois que ce phénomène est filmé et non simplement détecté.
http://cams.seti.org/
Il est désormais le 427éme essaim recensé officiellement. Voici la liste des essaims :
http://www.astro.amu.edu.pl/~jopek/MDC2007/Roje/roje_lista.php?corobic_roje=0&sort_roje=0

Citation :
Les sphérules cosmiques dans les nodules de manganèse
Jacques Jedwaba

Laboratoire de Géochimie de I'Université Libre de Bruxelles, 60, Avenue F. Roosevelt, BruxellesBelgium
Reçu le 8 août 1969;
accepté le 14 novembre 1969.
Résumé
On définit un critère objectif d'identification des sphérules naturelles des sédiments pelagiques, permettant d'écarter les sphérules technologiques du champ d'observation. Ce critère s'appuie sur le mode et la vitesse de formation des nodules de manganèse. Des sphérules répondant aux criteres d'origine naturelle ont été recherchées avec succès dans des nodules provenant de l'expédition du Challenger. On décrit la minéralogie, les textures et les altérations des sphérules observées ainsi que leurs relations pétrographiques avec les hydroxydesde manganése. On discute briévement les conséquences de ces observations pour la mesure des taux d'accretion cosmique, la distribution et la stabilité des sphérules dans les sédiments pélagiques.
http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/0016703770901377

Citation :

Mise en évidence de corps d'origine cosmique probable au sein de la formation de Carnot (République Centrafricaine)

C Censier1, 2, D Boukeke3, 4, P Perichon1 and Y Albouy3
1 Centre Ostrom de Bangui, B. P. 893, Bangui, République Centrafricaine
2 Centre des Sciences de la Terre, Université de Bourgogne, Dijon, France
3 Orstrom, 72, Route d'Aulnay, 93140 Bondy, France
4 Labo. de Physique de la Terre et des Planètes, Université Paris XI Orsay, Bat. 509, 91405 Orsay, France

Received 11 February 1992;
revised 23 April 1992.


Résumé

Deux études réalisées indépendamment l'une de l'autre, ont permis de mettre en évidence, au sein de la Formation de Carnot, formation fluviatile mésozoïque, d'une part des sphérules magnétiques récupérées dans les résidus d'un forage (zone de Boyali), d'autre part une anomalie magnétique très localisée (sur 270 mètres de long) traduisant la présence d'un corps décamétrique à forte magnétisation rémanente (zone de Gambondo).

Ces deux éléments magnétiques ont une origine cosmique probable. Ils correspondent à des micrométéorites et à une météorite ayant atteint l'ouest de la République Centrafricaine entre l'Albien et le Maastrichtien.
http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/089953629290010A

Citation :
Cosmic nickel-iron alloy spherules from Pleistocene sediments, Alberta, Canada


Dong Bia, Roger D Mortona and Kun Wang*, a
Department of Geology, University of Alberta, Edmonton, Alberta T6G 2E3, Canada
Received 30 November 1992;
accepted 8 June 1993.


Abstract

A large number of Ni-Fe alloy spherules, containing from 27.63% up to ~ 100% Ni by weight, have been found in Pleistocene sediments in Alberta, Canada. Most spherules are Ni-Fe metals; a few have iron oxide rims, and some have iron-rich dendrites in the main metal phase. The concentrations of Ni and Fe in the alloys and X-ray powder diffraction data reveal the dominant mineral phase to be taenite (γ-Fe). The spherules appear to be similar in composition, morphology, and size to Ni-Fe cores of cosmic spherules found in deep-sea sediments and polar ice. We suggest that the Ni-Fe alloy spherules represent the ejected Ni-Fe cores of cosmic spherules. A four-stage model, which involves ablation, oxidation, core protrusion, and core ejection, is proposed to explain the formation of such spherules. It is estimated that the accretion rate of cosmic Fe spherules to Earth was ~8.9 × 106 tonnes/yr in the Pleistocene.
http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/0016703793903595


Citation du Clown
Citation :
Alors qui se lance pour admettre que l'on trouve sur terre des strates géologiques peuvent contenir dans les sols sédimentaires des parties avec des inclusions de sphérules cosmiques préserves par l'environnement anaérobique et "neutre"(gangue extérieure des inclusions).
La minéralisation des calcaires sédimentaires détritiques qui as préservée les fossiles, as pu tout autant préserver tout les corps célestes ayant été déposé sur les fonds.
La concentration en inclusion devrais pouvoir se prévoir en datant le sédiment et l'age de sa formation, ainsi que la géologie de surface a ces ages là. Le climat et l'activité thermique de la Terre doivent être aussi prit en compte.
La surface étais sous l'eau, le sol étais une vase. Les corps ralentis par la descente dans l'eau se posent au sol, puis au grès des courants sont déplacés, mélangés et concentrés selon leurs poids, leur taille, la consistance du sol, la force des courants, les obstacles et autres.
L’asséchement des zones, amène la minéralisation de ces strates sédimentaires et la conservation des corps inclus. Les inclusions biologiques sont fossilisées. Selon le milieu et sa composition les éléments emprisonnés subissent plus ou moins de transformation, la présence d'O ou d'H et leurs concentration a la surface de contact des matériaux modifie les réactions, les pressions et températures modifient elles aussi les réactions.
Les inclusions de par le milieu dans lequel elles se trouvent, ne peuvent avoir que certaines compositions, les temps ayant fait leur œuvre et les réactions morpho-chimiques sont terminées.

A venir Bauxites, agglomérats, et roche sédimentaires détritiques. Cordialement,
Tristeclown.

_________________
Nous vivons une époque fascinante, de là à dire qu'elle est belle ou saine, il y as un gouffre dont je ne m'approcherais pas.
Revenir en haut Aller en bas
http://tristesclones.forumgratuit.org
 
Documentations diverses sur les microsphérules.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» questions diverses sur l operation
» Diverses traductions de la BIBLE en ligne
» Prophéties diverses
» Chuck Norris rules ! .......
» diverses personnalitées

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Tristes Clones :: Phy'Zik & MAT(h)'eira 1ere :: MettezÔrites E.(T.)Space-
Sauter vers: