Les Tristes Clones

Lieu d'expréssion de passions, dIdées, d’Impressions et de Pensées Libres. Philosophie, science, religion, métaphysique et physique, arts, sociologie, économie.S'exprimer, partager ses réflexions, et non ses réactions épidermiques
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Partenaires

créer un forum

      


Partagez | 
 

 Du bon usage de la guillotine en politique....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
TristeClown
Admin
avatar

Gémeaux Dragon Messages : 130
Date d'inscription : 28/06/2011
Age : 41
Localisation : Dans ses reves...

MessageSujet: Du bon usage de la guillotine en politique....    Mar 9 Aoû - 18:54

Source :
http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/du-bon-usage-de-la-guillotine-en-98743


par Pierre Jean Duvivier (son site) mardi 9 août 2011
Ecouter en mp3 (Synthèse vocale par ReadSpeaker)
http://media.readspeaker.com/cache/1397a03d95386ed9634a4c0ec341d714.mp3

Du bon usage de la guillotine en politique....

Les Etats unis d'amérique ou désunis d'Europe semblent vaciller devant la valse endiablée des agences de notation qui distribuent les bons et mauvais points laissant sur le carreau des économies entières. "Semblent" car il s'agit bel et bien d'une belle tartuferie quand tout a été fait pour que cela se passe comme ça dans un élan généreux de haute trahison collective des élites occidentales.

Depuis la F.E.D (banque fédérale américaine) qui n'est en rien "fédérale" ni "américaine" mais surtout un cartel des plus grandes banques mondiales qui jouent de manière volontaire et cynique avec les dettes et le dollar depuis des décennies jusqu'à nos politiques fantômes et fantôches qui plongent leurs mains grasses dans un crime qui les nourrit du PS à l'UMP.

Sans oublier les deux extrêmes qui ont si bien su raviver le racisme social et ethnique coupant le peuple en de multiples sous-groupes qui se regardent en chien de faïence rapprochant artificiellement le petit patron du grand et éloignant le bobo du paysan, alors qu'ils forment un même groupe confronté à la même destinée qu'on a tracée sans eux et contre eux.

Nos votes apparaissent alors comme une carte blanche donnée à des cartels de corrompus qui ne savent plus ce que violer veut dire et tricher signifie.

Au dessus des lois, ces mondialistes de l'horreur chantent les louanges d'un occident fantasmé qui écrasent les siens dans une économie de guerre contre le monde.

Société faussement libérale qui donne uniquement -in fine -le droit de consommer, nous voici enfermés dans un goulag mental dont nous sommes les premiers gardiens perchés sur leurs miradors parfumés de nos caprices petits bourgeois.

Oui cette crise annoncée et prédite est avant-tout la nôtre.

Elle résulte de ce huis-clos psychologique qui voit s'affronter dans nos pensées obscures la cupidité, le cynisme et l'envie sans contre-poids, sans sacré et au final sans limites.

Nous aurons beau jeu de crier au complot judéo-maçonnique mondial comme le fait avec délectation et talent un Alain Soral par exemple dans son dernier livre "comprendre l'empire" qui nous dédouane miraculeusement de toute faute.

Nous nous plairons à écouter l'extrême gauche décrire l'exploitation que nous acceptons chaque jour et encourageons toutes les fois où nous tirons un caddie dans un supermarché.

Nous pourrons toujours pleurer devant les images somaliennes de nos JTS aussi profond que la pensée d'un bigorneau autiste, plaindre un DSK prédateur ou un Polanski génial mais il restera toujours un péché originel : se complaire dans ce qui nous donne encore notre confort du quotidien, celui qui continue à nous faire croire que nous ne sommes pas les bouffés de l'histoire mais simplement peut-être que des bouffons nécessaires.

Vous pouvez me suivre sur Twitter :
https://twitter.com/# !/pjduvivier

_________________
Nous vivons une époque fascinante, de là à dire qu'elle est belle ou saine, il y as un gouffre dont je ne m'approcherais pas.
Revenir en haut Aller en bas
http://tristesclones.forumgratuit.org
 
Du bon usage de la guillotine en politique....
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Du mauvais usage des statistiques par Nadine Morano
» Cherche bonne grammaire pour usage personnel
» Initiation à la vie politique Française Option B
» LA POLITIQUE ET DIEU
» Voltaire et le système politique anglais

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Tristes Clones :: DiT verT & Gènes et Râles ! :: E conOmie-
Sauter vers: