Les Tristes Clones

Lieu d'expréssion de passions, dIdées, d’Impressions et de Pensées Libres. Philosophie, science, religion, métaphysique et physique, arts, sociologie, économie.S'exprimer, partager ses réflexions, et non ses réactions épidermiques
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Partenaires

créer un forum

      


Partagez | 
 

 L'énergie, les 7 formes principales et les 14 réactions liées.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
TristeClown
Admin
avatar

Gémeaux Dragon Messages : 130
Date d'inscription : 28/06/2011
Age : 41
Localisation : Dans ses reves...

MessageSujet: L'énergie, les 7 formes principales et les 14 réactions liées.   Jeu 2 Oct - 15:43

Depuis longtemps je cheminais autour de certains concepts liés a l’Énergie et ses conversions. Je viens de découvrir par hasard le schéma qui m'aurais permit de comprendre bien plus vite la structure globale des transferts énergétiques et leurs fonctionnements. Merci au blog du Pr Marc Henry Professeur des universités de Strasbourg pour avoir publié cet excellent article que voici, qui contient ledit schéma.
Adresse du Blog : http://prmarchenry.blogspot.fr/2014/05/energie.html
L’intérêt du schéma est réel, Néanmoins, j'ai pu constater d’étranges différences avec un autre schéma traitant du même concept, venant d'un livre plus ancien que je me permet de mettre apres cet article.


Énergie


La thermodynamique fait appel à trois grandeurs fondamentales que sont la température absolue T (principe zéro), l’énergie E (premier principe) et l’entropie S (second et troisième principe). L’unité internationale de température est le kelvin qui en raison de son caractère absolu peut être utilisé dans les équations algébriques au même titre que les autres grandeurs physiques, alors que cela n’est pas possible avec la température empirique mesurée en degré Celsius par exemple.



Avant la mécanique quantique, le zéro absolu de température correspondait au point où l’énergie cinétique devenait nulle. Avec la mécanique quantique, l’agitation moléculaire ne peut être stoppée et dans ces conditions le zéro absolu de température correspond en fait au point où plus aucun échange de chaleur n’est possible. En dehors de l’énergie cinétique qui est étroitement reliée à la notion de température, il existe d’autres formes d’énergie dites potentielles qui peuvent s’interconvertir l’une dans l’autre (mis à part l’énergie nucléaire qui est la source ultime d’énergie):




Comme le montre cette figure on peut identifier sept principales formes d’énergie dans la nature terrestre donnant naissance à 14 différents procédés de transformation associés. Les différentes unités de mesure quantitative sont aussi indiquées, l’unité SI d’énergie étant le joule (J), énergie nécessaire pour élever la température d’un litre d’air sec de 1°C ou quantité de chaleur dégagée en 10 ms par un adulte au repos (équation dimensionnelle M·L2·T-2). Le symbole Δ indique que l’énergie est une quantité signée qui peut être gagnée ou perdue et que ce qui compte n’est pas le contenu énergétique en lui-même mais plutôt la différence entre deux contenus énergétiques correspondant à un état initial et un état final. La partie en haut à droite résume les principales lois de la physique quantique et concerne comme on peut le constater principalement les pôles lumière, nucléaire et thermique. En haut à gauche, on rappelle qu'il existe 4 constantes fondamentales naturelles dont les valeurs sont rigoureusement les mêmes pour tous les observateurs et quelque soit leurs états de mouvement relatif. On y trouve également un résumé de la théorie de la relativité restreinte qui stipule qu'aucune énergie E ne peut se propager avec une vitesse v supérieure à la vitesse de la lumière c. La théorie de la relativité générale est quant à elle exprimée via l'existence d'un taux maximal de dissipation de l'énergie dans l'univers faisant intervenir la cinquième puissance de la vitesse de la lumière c et la constante de gravitation universelle G. Le reste du diagramme résume les lois de la physique dite classique. Pour la signification des différentes unités on se référera à la page consacrée aux unités de mesure.
L'application du principe fondamental de la dynamique à tout type de mouvement aboutit au premier principe de la thermodynamique qui stipule que la somme de toutes les énergies cinétique K et de toutes les énergies potentielles U ne varie jamais dans le temps: E = K + U = constante. Autrement rien ne peut être créé ou détruit mais tout peut se transformer. Le diagramme ci-dessus illustre aussi deux autres grandes lois impliquant l'énergie. Tout d'abord le théorème du viriel qui stipule que si un système soumis à un potentiel U(q) est de taille finie, alors la valeur moyenne du double de l'énergie cinétique 2<K> doit être égale la valeur moyenne du viriel de Clausius de l'énergie potentielle définie comme le produit de la variable q par le gradient de potentiel associé ∂U/∂q. Le principe de la thermodynamique et le théorème du viriel restent vrais en physique quantique. L'autre théorème dit d'équipartition de l'énergie concerne l'énergie totale E = K + U et stipule qu'à l'équilibre thermique, la valeur moyenne du viriel de Clausius de l'énergie totale associée à la variable q ne dépende que du produit de la constante de Boltzmann par la température absolue T.


L’intérêt du schéma des convertisseurs présent au dessus est réel, car il apporte des informations sur les formules et symboles. Néanmoins, j'ai pu constater d’étranges différences avec un autre schéma traitant du même concept, venant d'un livre plus ancien. Je vous laisse jouer au jeux des différences. De l'ancien au nouveau, jeu des 7 erreurs. Le concept est : les 7 formes d’énergies et leurs convertisseurs, les éléments de décorums comme les formules n'ont pas d'importance.




Jeu des erreurs :
La photosynthèse a disparue,
l’énergie rayonnante est devenu lumineuse,
l’énergie cinétique est apparu,
l’énergie hydraulique as disparu,
le choc est apparu,
les étoiles ont apparu
piézoélectricité a disparu
turbines as disparu
et le pompon pour la disparition des convertisseurs thermoïoniques et magnétohydrodynamiques dans l’échange thermique/électrique.


Que celui qui as des yeux comprenne.
Que celui qui recherche la sagesse fasse preuve de sagacité.

_________________
Nous vivons une époque fascinante, de là à dire qu'elle est belle ou saine, il y as un gouffre dont je ne m'approcherais pas.
Revenir en haut Aller en bas
http://tristesclones.forumgratuit.org
 
L'énergie, les 7 formes principales et les 14 réactions liées.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les ondes de formes, l'exemple de la pyramide
» [Formes d'écu] Les Blasons d'enfants.
» l'énergie universelle
» comment être sure que l' énergie que je puise chez mon amie ne lui fais aucun mal ?
» se connecter à l'énergie de la source

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Tristes Clones :: E Nerf gît :: ElecTRI Cité-
Sauter vers: